Anne-Marie Kouchner le 25 novembre 2013 de 13h à 15h

Anne-Marie Kouchner le 25 novembre 2013 de 13h à 15h

Messagepar Jean-Claude Carton » Sam 23 Nov 2013 01:39

Jean-Claude Carton reçoit Anne-Marie Kouchner EXCEPTIONNELLEMENT le 25 novembre 2013 de 13h à 15h sur la

Pour poser vos questions:
Imageetoilesducoeur@gmail.com

ou
Image
Anne-Marie Kouchner
Image
À trois ans, elle ressent les premiers signes de ses dons. Sa nature chamanique se traduit par une puissante relation avec la Terre et le Ciel.
La nature autour d’elle parlait, montrait, chantait, enseignait, consolait…
Plus tard, elle s’immerge dans différentes traditions, et parallèlement suit les enseignements de Maîtres Tibétains.
Sa rencontre avec un chaman du Nouveau-Mexique est déterminante : Un sentiment profond de racines et d’origines lointaines.
Elle décide de consacrer son existence à l’épanouissement des êtres et à l’accompagnement à la relation juste et reconnaissante à la Terre et au Ciel.

Voici dix huit ans que je m’intéresse au « chamanisme » ce regard ancestral qui nous habite tous plus ou moins. Un ensemble de pratiques différentes selon les lieux et époques et similaires à la fois car nous vivons humains, animaux, plantes, pierres dans un même espace, la Terre. Quelle que soit la région du monde, l’eau, le feu, l’air, cette Terre, le flux vivant qui anime l’ensemble sont là.
Au travers de livres, d’expériences personnelles et de rencontres, voici la simplicité de ce que j’ai découvert. Cette meilleure conscience de la Réalité décrite en quelque mots ci dessus, sans plus, et je trouve déjà le cadeau énorme. J’ai envie depuis toujours de découvrir le monde tel qu’il est, la réalisation de ce désir suit son cours.
Merci la vie
Chaque fois que mes pas m’ont mené vers un guérisseur-Chamane, le désir profond qui m’animait était cette quête de connaissance. Chaque fois je l’ai exprimée clairement et quasi-systématiquement j’ai effectivement beaucoup appris de la personne et de la rencontre. Les praticiens sont très attentifs à la demande et détachés du résultat, faisant confiance à leur science. Que ce soit au Maroc, Ghana ou en France, idem dans le fond, seul le paysage change, les Hommes et la Réalité sont similaires.
Systématiquement, les 5 guérisseurs rencontrés m’ont mis en garde de la même façon en me parlant de mon coeur, de la qualité des relations humaines, de l’impact que les hommes ont les uns sur les autres, des mémoires enfouies qui doivent être nettoyées. Chaque fois on me proposait des soins et globalement j’ai toujours refusé la relation. L’orgueil, le sentiment de ne pas être malade, de ne pas devoir l’être, la culpabilité aussi de se voir affaibli.
Bien sûr je suis en bonne santé générale d’un point de vue médical. Check-up, prises de sang etc… Mais un mystérieux mal-être m’habite depuis l’enfance, une anxiété chronique qu’un immense effort de volonté me permet de maîtriser et cacher. Fort de ma force, je m’affaiblis avec les années qui passent.
Mes pas m’ont menés vers Anne Marie Kouchner qui a aussi vu très vite ce qui clochait en moi. Elle aussi a vu cette part d’ombre cachée dans ma face invisible, celle que voient les Chamanes. Lors de notre deuxième rencontre à Paris pour des soins individuels, Anne Marie n’y est pas allé par quatre chemins et ne m’a plus laissé le choix, enfin si:
« Tu veux continuer à vivre comme ça?… ou tu veux que ça change? »
Elle ne me quittait pas du regard attendant la réponse, je savais parfaitement de quoi elle parlait et c’est comme ça que j’ai enfin accepté l’aide.
Je le sais, la guérison ne vient pas toute seule par simple « magie », je devais être d’accord et même plus… le talent d’Anne Marie à ce moment précis a été de faire naître en moi le désir de guérir en me montrant que je n’avais plus le choix. Sa détermination communicative.
La première séance de soins, ressemblait à d’autres déjà vécues auparavant. Les sens pris par ce qui se passe, odeur de la sauge qui se consume, vibration du tambour, réaction au touché et petit à petit cette sensation d’être vidangé. L’énergie qui s’écoule dans le corps, sa densité qui change, des flux qui naissent et se modifient… J’étais ressortis comme neuf, goûtant la qualité de l’air, le souffle ouvert et moi bien présent. Un plaisir de vivre qui s’est estompé en quelques jours alors que je n’étais pas encore décidé à participer à la guérison, décidé à garder cet état en moi. La vie ordinaire avait repris le dessus, les torsions internes s’étaient reconstituées et la part d’ombre réinstallée.
Plus tard, lors d’un atelier de cinq jours consécutifs, j’ai pu mettre à l’épreuve cette décision prise. Un énorme et surtout long effort de volonté pour garder l’état juste, l’attention placée dans la région du coeur, le souffle ouvert sans laisser la possibilité à l’esprit de retourner vagabonder n’importe où. Ca s’est passé comme ça, j’ai pas d’autres mots. Chaque jour, la danse, le tambour, le cercle d’une dizaine de personnes, la parole et les soins encore prodigués par Anne Marie dans le centre du cercle avec le feu comme autant de rappels à l’ordre de ce qu’il faut faire pour tenir l’état, l’esprit dans le coeur en parlant, écoutant les autres, dansant et frappant le tambour. Cet effort prenait une dimension collective.
Un ensemble de phénomènes, une aide récurrente qui me permettent enfin de fixer petit à petit mon attention ailleurs que sur cette blessure qui me faisait mal. Récupérant au passage l’énergie que je mettais à maîtriser la douleur.
Je ne sais pas exactement ce que fait Anne Marie lors de ces soins, je n’y ai pas prêté cette extrême curiosité qui me préoccupait auparavant.
Il y est question d’écoute de voix que personne sauf elle n’entend, de la sauge, de vibration des tambours, du feu souvent présent et d’un mouvement perpétuel exprimé par la danse. Ce qui s’est passé d’important pour moi au cours de cette période est que la relation à la Chamane m’a permis de passer de l’état de spectateur à celui d’acteur, une nuance qui change tout en réalité (dans la Réalité).
J’ai aussi ce sentiment d’avoir encore appris et témoigne avec un sentiment de gratitude pour que d’autres voient cette porte ouverte s’ils en ont besoin.
Joachim Vallet




Site web :arrow: http://www.alohee.com/alohee/


Avec l'aimable complicité et présence de Jean-Marie Baumier
"Ne change pas ta nature si quelqu'un te fait mal, prend juste des précautions.
Préoccupes-toi plus de ta conscience que de ta réputation.

Image

http://edc.stardist.org/
Jean-Claude Carton
 
Messages: 3280
Inscrit le: Sam 12 Jan 2008 19:24
Localisation: Paris

Retour vers En suivant les Étoiles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron